• Menu
  • Menu
Jardin Hamarikyu Tokyo Japon

Tokyo : mes incontournables de la capitale japonaise

Située sur l’île Honshu, Tokyo est tout simplement la plus grande ville, ainsi que le cœur économique du Japon. Réduire Tokyo à ses gratte-ciel serait toutefois une erreur. La ville regorge également de temples, de parcs ainsi que de quartiers dans lesquels tu prendras certainement beaucoup de plaisir à te promener.

Dans cet article :

Quartier Akihabara

Akihabara Tokyo Japon

Comme moi, lorsque l’on te parle du Japon, tu penses immédiatement aux jeux-vidéo, à l’univers manga, au cosplay ou aux animés ? Alors le quartier Akihabara est fait pour toi ! C’est en effet dans cette zone que tu trouveras les plus grandes salles d’arcade. Tu pourras jouer aux jeux vidéo les plus célèbres et les plus typiques du Japon. A moins que tu ne préfères t’essayer au pachinko (machines à sou japonaises). Ou aller boire un verre dans un maid-café. Bar dans lequel tes consommations seront servies par des serveuses habillées en cosplay ou en soubrette.

Pachinko Tokyo Japon

Marché aux poissons de Tsukiji

Marché Poissons Tsukiji Tokyo Japon

Impossible de visiter Tokyo sans passer par le marché aux poissons de Tsukiji. Il s’agit du plus gros marché de poissons et de fruits de mer au monde. Tu pourra y acheter une grande variété de poissons et autres étrangetés comestibles venues de la mer. Les enchères matinales (la criée) sont réservées à un nombre restreint de personnes selon la saison. Les entrées pour les non-professionnels ne se font qu’à partir de 10h. Il est important de ne pas s’y rendre plus tard, car les stands commencent déjà à fermer.

Marché Poissons Tsukiji Tokyo Japon

Temple Senso-Ji

Temple Senso-ji Tokyo Japon

Senso-Ji est le plus vieux temple de Tokyo et l’un des plus visités. Je te conseille de t’y rendre via la gare d’Asakusa. Ce sera l’occasion d’admirer la tour de bière Asahi, dont la flamme d’or porte le nom officieux de crotte d’or, en raison de sa forme particulière. Il te faudra ensuite traverser une longue et étroite rue bordée de commerces divers et variés pour finalement atteindre Senso-Ji et ses temples annexes.

Asahi Beer Building Tokyo Japon

Asahi Beer Building

Temple Senso-ji Tokyo Japon

Tour de Tokyo et Zojo-Ji

Tokyo Tower Japon

L’autre temple qui m’a particulièrement séduit à Tokyo est celui de Zojo-Ji. Celui-ci se situe tout près de la tour de Tokyo, sorte de tour Eiffel en version rouge et blanche bâtie en 1958. Le temple Zojo-Ji est le temple principal en termes d’apprentissage du bouddhisme au Japon. L’essentiel du bâtiment d’origine ayant été détruit durant la Seconde Guerre mondiale, son intérêt est davantage spirituel qu’architectural. Le temple se caractérise également par son cimetière et ses nombreuses statues Jizo, dont le rôle est de veiller sur les enfants décédés.

Temple Zojo-ji Tokyo Japon
Statues Jizo Tokyo Japon

Quartier Shinjuku

Shinjuku Tokyo Japon

Les plus coquins se rendront à Kabukicho. Une version plus grande et plus décomplexée que le quartier rouge d’Amsterdam. Mais Shinjuku, c’est également de bars, restaurants et shoppings. Ainsi qu’un grand parc et un centre financier riche en gratte-ciel. Ce qui m’a le plus marqué dans ce quartier, c’est sans doute la succession des façades, vitrines et éclairages  commerciaux.

Parc Ueno

Parc Ueno Tokyo Japon

Le parc Ueno est l’un des principaux parcs de la ville du point de vue de sa superficie. Il héberge trois musées : le musée national de Tokyo, le musée de la Nature et des Sciences ainsi que le musée national de l’art occidental. Il comporte également quelques temples ainsi qu’un zoo. C’est également l’un des endroits dans lesquels l’on peut admirer les cerisiers japonais généralement début avril.

Palais impérial et temple Yasukini

Palais Imperial Tokyo Japon

Le palais impérial est l’édifice principale de Tokyo. Celui-ci a été bâti en en 1888 sur l’emplacement du château d’Edo ravagé par un incendie. Il a par la suite été reconstruit en 1968 suite à sa destruction lors de la Seconde Guerre mondiale. Les jardins du palais sont ouverts au public. Mais la visite du palais doit se faire moyennant le remplissage d’un formulaire en ligne. Seules 500 personnes par jour peuvent visiter le site et elles doivent être accompagnées d’un guide. N’ayant pas anticipé cette formalité, nous nous sommes contenté de nous promener à l’extérieur. Dans le parc d’Hibiya, le jardin extérieur, le jardin de l’est et le parc Kitanomaru. Profite également de ta présence dans les environs pour te rendre au temple Yasukini.

Temple Yasukini Tokyo Japon

Temple Yasukini

Palais Imperial Tokyo Japon

Jardins Hamarikyu

Jardin Hamarikyu Tokyo Japon

Encore un parc ? Eh bien oui ! Il faut dire que Tokyo regorge d’espaces verts dans lesquels il fait bon se promener en toute quiétude. Et les jardins Hamarikyu en font partie. Entouré de gratte-ciel, Hamarikyu est néanmoins un véritable  havre de paix. Tu pourras y déguster un thé délicieux dans la maison Nakajima située au bord de l’étang.

Stade de Sumo et jardin Kyu Yasuda

Jardin Kyu Yasuda Tokyo Japon

Il n’y avait malheureusement pas de combats de sumo durant notre séjour à Tokyo. Mais nous nous sommes tout de même rendus aux arènes Ryogoku. Ce stade mythique peut contenir jusqu’à 13.000 personnes pour des combats durant généralement 20 secondes. Ces combats ont lieu le vendredi et le samedi et une réservation est nécessaire. Assister à un combat fait partie des incontournables de Tokyo, car les sumos sont au Japon ce que la Lucha Libre est au Mexique. C’est-à-dire un exutoire durant lequel les spectateurs s’époumonent en scandant le nom de leur champion.

Où loger à Tokyo ?

Les hôtels à Tokyo étant plutôt onéreux, nous avions opté pour un Air Bnb, non loin du marché de Tsukiji. Cet hébergement n’existe malheureusement plus. Mais tu peux considérer qu’il est possible de se loger pour pas trop cher dans des appartements de taille réduite légèrement excentrés.

Comment organiser sa visite de Tokyo ?

Tokyo dispose d’un aéroport international. La ville a également une gare ferroviaire avec de nombreuses connexions vers les autres villes japonaises. Les horaires sont disponibles à cette adresse. Si tu es en voiture, compte 2 h de trajet depuis Nikko, 40 minutes depuis Yokohama, 1 h 10 depuis Kamakura, 2 h 15 depuis le mont Fuji, et 6 h depuis Kyoto.

Trois journées complètes devraient suffir à faire le tour des attractions touristiques principales de Tokyo. Si tu souhaites visiter les temples de Nikko au départ de Tokyo, compte une journée supplémentaire.

La visite de Tokyo peut être effectuée en métro :

  • Jardins Hamarikyu : station Tsukijishijo – Ligne Oedo
  • Marché aux poissons de Tsukiji : station Tsukiji – Ligne Hibiya
  • Palais impérial et temple Yasukini : station Nijubachimae – Ligne Chiyoda
  • Parc Ueno : station Keisei Ueno – Ligne Hibiya et Ginza
  • Quartier Hakihabara : station Akihabara – Ligne Hibiya
  • Quartier Shinjuku : station Shinjuku Sanchome, Higashi-Shinjuku ou Seibu Shinjuku
  • Stade sumo et jardins Kyu Yasuda : station Ryogoku – Ligne Oedo
  • Temple Senso-Ji : station Asakusa – Ligne Ginza et Asakusa
  • Tour de Tokyo et Zojo-Ji : station Asakusa – Ligne Ginza et Asakusa

Laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *