Sucre Bolivie

Sucre et Potosi : les plus jolies villes de Bolivie

Sous domination espagnole durant une longue période, la Bolivie a été réellement marquée par la culture et la manière de vivre des colons. Comme dans bon nombre de pays d’Amérique latine, le principal héritage encore visible aujourd’hui se manifeste dans l’architecture. Cette architecture coloniale, si typique, est particulièrement présente dans les villes de Sucre et de Potosi. Retour sur mon séjour dans les deux plus jolies villes coloniales de Bolivie. 

Dans cet article :

Sucre

Sucre Bolivie
Cathédrale Sucre Bolivie
Cathédrale de Sucre

Sucre est la capitale constitutionnelle du pays. C’est aussi dans cette ville qu’eut lieu la signature de la déclaration d’indépendance de la Bolivie. En plus d’être une ville universitaire importante, son centre historique, comme celui de Potosi, est classé au patrimoine de l’Unesco. Celui-ci s’articule autour de la magnifique Plaza 25 de Mayo. Sur la place principale de la ville trônent fièrement la cathédrale de Sucre ainsi que la Casa De La Libertad.

Casa Libertad Sucre Bolivie
Casa de la Libertad
Parc Simon Bolivar Sucre Bolivie
Parc Simon Bolivar
Parc Simon Bolivar Sucre Bolivie

N’hésite pas à t’éloigner de la place pour serpenter à travers les rues blanches de la ville. Si la densité du trafic routier te dérange, tu as la possibilité de prendre un bon bol d’air dans le parc Simon Bolivar. Celui-ci est très populaire et il est possible de grimper au sommet d’une mini tour Eifel. Pour une vue panoramique sur la ville, je te conseille de te rendre au mirador de la Recoleta et son monastère. La montée est exigeante, mais la vue depuis la place vaut vraiment l’effort. Autre visite recommandée, celle du cimetière de la ville. Ici pas de tombes, mais une pléthore de petits casiers décorés.

Monastère Recoleta Sucre Bolivie
Monastère de la Recoleta
Mirador Recoleta Sucre Bolivie
Mirador de la Recoleta
Cimetière Sucre Bolivie
Cimetière de Sucre
Cimetière Sucre Bolivie

Potosi

Potosi Bolivie
Potosi Bolivie

Capitale du département du même nom, Potosi est l’une des villes les plus hautes du monde avec ses 4.070 mètres d’altitude. Sa situation au pied du Cerro Rico, une source de minerais d’argent, a véritablement façonné le visage de la ville. La ville pouvait même se vanter au XVIe siècle d’être le plus grand site industriel au monde. Ce sont alors des Indiens réduits en esclavage qui extrayaient l’argent des mines. Et, bien que la visite fasse l’objet de controverses, il est possible d’explorer les mines (mais gare à la claustrophobie).

Potosi Bolivie
Potosi Bolivie

Mais l’héritage de la colonisation espagnole se manifeste également dans l’architecture de la vieille ville, de style colonial. La vieille ville de Potosi figure d’ailleurs également au patrimoine mondial de l’Unesco. La case de la Moneda, lieu où était frappée la monnaie, en est d’ailleurs la parfaite illustration. Entre sa jolie cathédrale et ses maisons colorées, le centre historique de Potosi ne manquera certainement pas de te séduire.

Cathédrale Potosi Bolivie
Cathédrale de Potosi
Potosi Bolivie

Où loger et manger à Sucre et Potosi ?

Mercado Municipal Sucre Bolivie
Mercado Municipal de Sucre

Potosi, je te suggère de loger à l’Hostel Casa Blanca Potosi. Il s’agit d’une auberge de jeunesse dynamique située en plein centre historique. Peut-être toutefois trop dynamique si tu comptes te coucher tôt. A Sucre, on monte d’un niveau avec l’Hostal Condor. Un bâtiment confortable de style colonial avec cour intérieure et cuisine partagée. Quel que soit ton budget, Sucre et Potosi regorgent de bonnes petites adresses. Côté gastronomique, je te recommande l’immense Mercado municipal de Sucre. Que ce soit pour faire tes courses, boire un jus de fruit ou même manger sur place à midi.

Comment organiser sa visite de Sucre et Potosi ?

Je te conseille de passer 2 journées complètes à Sucre (3 nuits) et 1 journée complète à Potosi (1 nuit). Il y a en effet beaucoup plus de chose à voir à Sucre et la ville est plus agréable que Potosi malgré le trafic automobile. Compte donc 3 journées complètes pour visiter Sucre et Potosi. 

Pour te rendre à Potosi, le plus simple est de prendre le bus. Soit depuis Uyuni (4 h), soit depuis Sucre (3 h), soit depuis Tupiza (2 h 30). Pour te rendre à Sucre, il est également possible de prendre un vol direct depuis l’aéroport de La Paz. La Bolivie étant un pays pauvre, ne t’attends pas à un confort semblable à celui des pays voisins.

Deux cas de figure peuvent se présenter. Soit tu as visité le Salar d’Uyuni (voire le désert d’Atacama) et tu prends un bus entre Uyuni et Potosi avant d’en reprendre un autre vers Sucre. Soit tu viens de La Paz puis de Sucre et tu prends un bus vers Potosi.

Un petit commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *