Menu
  • Menu
Menu
  • Menu
Kyoto Japon

Kyoto : mes incontournables du joyau culturel japonais

Quelles sont les visites incontournables de Kyoto ? Comment circuler sur place ? Comment organiser sa visite ? Quels sont les tarifs et horaires ? Dans cet article, je réponds à toutes les questions que tu pourrais te poser sur la ville de Kyoto.

Pourquoi visiter Kyoto ?

La ville de Kyoto est incontestablement le lieu le plus riche d’un point de vue culturel dans le pays. Capitale impériale du Japon entre 794 et 1868, Kyoto jouit en effet d’un patrimoine culturel inégalable. Citons notamment ses 2.000 temples, dont certains sont classés au patrimoine de l’Unesco. Ce n’est donc pas une coïncidence si la quasi-totalité de mes incontournables sont des temples et des palais (à l’exception de la forêt de bambous et du parc aux singes). Puisqu’il te serait impossible de les visiter tous, voici donc ma sélection des lieux incontournables de Kyoto.

Fushimi Inari

Fushimi Inari Kyoto Japon

Le temple Fushimi Inari est connu à travers le monde entier. Celui-ci est reconnaissable par sa couleur orange et ses 10.000 torii (portails traditionnels japonais). Fondé en 711, le temple s’est progressivement doté de plus en plus de torii, financés par ses donateurs dont les noms figurent sur ceux-ci. 

Fushimi Inari Kyoto Japon
Fushimi Inari Kyoto Japon

Château Nijo

Château Nijo Kyoto Japon

Le château Nijo fut la résidence du premier shogun Edo. Tu pourras découvrir au sein de son enceinte fortifiée le palais Ninomaru. Un palais construit presque entièrement en bois. Tu pourras également te balader dans les charmants jardins japonais adjacents.

Château Nijo Kyoto Japon

Higashi Hongan-Ji et Nishi Hongan-Ji

Temple Higashi Hongan-ji Kyoto Japon
Temple Higashi Hongan-ji
Temple Higashi Hongan-ji Kyoto Japon
Temple Higashi Hongan-ji

Higashi Hongan-Ji et Nishi Hongan-Ji sont des temples esthétiquement très similaires. Il s’agit en réalité des deux principaux temples représentant le forme de bouddhisme la plus pratiquée au Japon (secte Jodo-Shin). Chacun appartenant respectivement à l’une des deux factions existantes. Tandis que Nishi Hongan-ji, construit en 1591, est dédié à la faction Honganji, le temple Higashi Hongan-Ji, construit lui en 1602, est affilié à la faction Otani.

Temple Nishi Hongan-ji Kyoto Japon
Temple Nishi Hongan-ji
Temple Nishi Hongan-ji Kyoto Japon
Temple Nishi Hongan-ji

District de Gion

District Gion Kyoto Japon
District de Gion

Le district de Gion est l’un des quartiers les plus traditionnels de Kyoto. Se promener à travers ses étroites ruelles est l’occasion idéale d’apercevoir des maisons et autres édifices d’architecture traditionnelle japonaise. Gion comporte également deux temples qui, selon moi, sortent du lot : Kiyomizu Dera et Yasaka Jinja.

Temple Kiyomizu Dera Kyoto Japon
Temple Kiyomizu Dera
Temple Kiyomizu Dera Kyoto Japon
Temple Kiyomizu Dera

Le terme Kiyomizu Dera désigne en réalité un complexe comportant plusieurs temples bouddhiques et shintoïstes et tire son nom d’une chute d’eau. Il s’agit d’un des temples les plus visités de la ville, notamment grâce à sa splendide pagode orange. Le temple Yasaka Jinja, surnommé le sanctuaire de Gion, est plus sobre et se caractérise par ses nombreuses lanternes.

Temple Yasaka Jinja Kyoto Japon
Temple Yasaka Jinja
Temple Yasaka Jinja Kyoto Japon
Temple Yasaka Jinja

District d’Arashiyama

Pont Arashiyama Kyoto Japon
Pont Togetsukyo

L’overdose de temples te guette et tu souhaites te changer les idées avec quelque chose de différent ? Je te propose alors ces deux incontournables du district d’Arashiyama : la forêt de bambous et le parc aux singes. Tu pourras également te rendre sur le pont Togetsukyo qui traverse les rivières Katsura et Hozu. 

Forêt Bambous Arashiyama Kyoto Japon
Forêt de bambous

La forêt de bambou n’est pas seulement un incontournable de Kyoto ou du Japon, mais elle figure bien souvent dans le top des choses à visiter dans le monde. Et pour cause, cette promenade bien que plutôt courte (500 mètres) est réellement unique et envoûtante. Que ce soit en journée avec les rayons du soleil, ou en soirée avec les illuminations, tu ne resteras certainement pas de marbre devant ces bambous atteignant des dizaines de mètres.

Forêt Bambous Arashiyama Kyoto Japon
Forêt de bambous

Situé sur la montagne Iwatama, le parc aux singes est l’endroit idéal pour distaire les enfants. Une ascension d’une vingtaine de minute te mènera au sommet. De là, tu pourras profiter, en compagnie de 200 macaques, d’une superbe vue sur Kyoto.

Parc Singes Kyoto Arashiyama Japon
Kyoto Japon

Palais impérial

Palais Impérial Kyoto Japon

Le palais impérial de Kyoto est situé au cœur du parc principal de la ville. Il fut la résidence de l’empereur jusqu’à ce que Tokyo devienne la capitale du Japon (1868). Si le palais en lui-même ne m’a pas réellement séduit, j’ai pris bien plus de plaisir à gambader dans les paisibles jardins adjacents. Au vu de son importance historique, le palais impérial reste néanmoins un incontournable.

Jardins Palais Impérial Kyoto Japon
Jardins du palais impérial de Kyoto

Temple To-Ji

Temple To-ji Kyoto Japon

Si le temple To-ji peut être fier de sa pagode principale sur cinq étages, c’est l’harmonie des différents édifices entre eux qui fait tout son charme. La plus grande tour en bois du Japon (57 mètres) est, en effet, bien mise en valeur et domine un élégant étang. 

Temple To-ji Kyoto Japon

Pavillon Kinkaku-Ji

Le pavillon Kinkaku-ji est classé au patrimoine de l’Unesco et très prisé des touristes. Celui-ci se caractérise par sa façade supérieure recouverte de paillettes d’or. Un style qui tranche complètement avec le style plutôt sobre de la plupart des temples japonais. Pour ne rien gâcher au spectacle, le pavillon prend place de façon élégante et harmonieuse au centre d’un petit étang.

Comment organiser sa visite de Kyoto ?

La ville dispose d’une gare ferroviaire avec de nombreuses connexions vers les autres villes japonaises. Les horaires sont disponibles à cette adresse. Si tu es en voiture, compte 1 h de route depuis Osaka et Nara, 5 h 45 depuis Tokyo, 5 h depuis le mont Fuji, 2 h 15 depuis Koyasan, et 2 h depuis Himeji. 

Compte trois journées bien remplies et beaucoup de marche pour faire le tour des principales attractions touristiques de la ville. Le réseau de métros et de train te mènera à l’ensemble des attractions touristiques et culturelles de la ville. Si tu souhaites limiter la marche, tu peux également compter sur le bus :

  • Fushimi Inari : train jusqu’à la gare ferroviaire Inari
  • Château Nijo : métro station Nijo-Jo Mae (T14) – Ligne rouge
  • Higashi Hongan-Ji et Nishi Hongan-Ji : depuis la gare ferroviaire de Kyoto, prendre un bus de la ligne 5 ou 26 jusqu’à l’arrêt Karasuma Rokujo
  • Kiyomizu Dera : depuis la gare ferroviaire de Kyoto, prendre un bus de la ligne 100 ou 206 et descendre à Kiyomizu-Michi
  • Yasaka Jinja : métro station Shijo (K09) – Ligne bleue
  • District d’Arashiyama : train jusqu’à la gare ferroviaire d’Arashiyama
  • Palais impérial : métro station Marutamachi ou Imadegawa
  • To-Ji : métro station To-Ji
  • Kinkaku-Ji : bus 12 ou 59 et descendre à la station Kinkakuji-mae

Quels sont les horaires et tarifs des visites de Kyoto ?

Les horaires et tarifs des visites de Kyoto sont les suivants (en 2018) :

  • Fushimi Inari : entrée gratuite et ouvert à toute heure
  • Château Nijo : ouvert tous les jours de 8 h 45 à 16 h sauf le mardi de juillet-aout, décembre-janvier et du 26 décembre au 4 janvier. Le prix d’entrée de 600 yen
  • Higashi Hongan-Ji et Nishi Hongan-Ji : les heures d’ouverture varient, mais tournent autour de 6 h à 17 h. L’entrée est gratuite.
  • Kiyomizu Dera : ouvert tous les jours de 6 h à 17 h 30. Des visites nocturnes sont également parfois organisées. Le prix d’entrée du temple est de 400 yen.
  • Yasaka Jinja : entrée gratuite et ouvert à toute heure
  • Forêt de bambous : promenade gratuite et ouverte à toute heure
  • Parc aux singes : ouvert tous les jours de 9 à 17 h. Le prix d’entrée est de 550 yen + 100 yen pour de la nourriture pour les singes
  • Palais impérial : les horaires varient au fil de l’année, mais restent autours de 9 h – 16 h. L’entrée pour la Guest House est de 1500 yen. Les autres parties sont accessibles gratuitement. Pour visiter la Guest House, une réservation doit être faite à l’avance
  • To-Ji : les heures d’ouverture du temple varient au cours de l’année, mais tournent autour de 8 h30 – 16 h. Le prix d’entrée du temple To-Ji est de 500 yen.
  • Kinkaku-Ji : ouvert tous les jours de 9 à 17 h. Le prix d’entrée du pavillon est de 400 yen
Intérêt de la visiteDestination incontournable

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *