• Menu
  • Menu
Pingyao Shanxi Chine

Chine : tout ce qu’il faut savoir avant le départ !

Pourquoi visiter la Chine ? Est-ce un pays sûr et accueillant ? Quand partir ? Comment s’y rendre ? Faut-il un visa ou des vaccins ? Quel itinéraire ? Combien de jours sur place ? Quels conseils pour un voyage serein ? Dans cet article, je réponds à toutes les questions que tu pourrais te poser avant d’acheter tes billets pour la Chine !

Pourquoi visiter la Chine ?

Monastere Xuankong Suspendu Shanxi Chine

La Chine est le pays dont les édifices et monuments m’ont le plus impressionné dans le monde. Si bien qu’ailleurs, en Asie, j’avais toujours la petite voix qui me disait : « En Chine, il y a la même chose, mais en plus coloré, en plus grand, en plus large, en plus complexe,… » En effet, là ou la plupart des pays comptent une seule véritable merveille architecturale qui sort du lot, la Chine en compte des dizaines ! Il faut dire que la taille et l’Histoire du pays y sont pour beaucoup. La grande armée de terre cuite, la cité interdite, la grande muraille de Chine, le monastère suspendu Xuankong, sont autant d’édifices qui figurent parmi les plus impressionnants au monde.

Jardin Nan Lian Hong Kong Chine

L’image que l’on a souvent de la Chine en Europe, c’est celle d’une succession de villes immenses polluées et bondées. Mais en réalité, une fois passé la foule et le potentiel nuage de pollution, les villes chinoises sont de véritables musées à ciel ouvert. Et ce, qu’il s’agisse des grandes villes célèbres telles que Pékin, Shanghai ou Hong Kong, ou des villes fortifiées comme Xi’an, Datong ou Pingyao.

Mont Hua Shaanxi Chine

Mais la Chine, c’est également des paysages à couper le souffle. Je n’ai pour le moment eu l’occasion que de grimper au sommet du mont Hua. Mais je décompte les jours avant de partir à la découverte du parc national de Zhangjiajie, des collines de Guilin ou de la vallée de Jiuzhaigou.

La Chine est-elle un pays sûr et accueillant ?

Durant notre séjour, nous nous sommes sentis autant en sécurité qu’en Europe. La police est bien présente et il y a des détecteurs de métaux à l’entrée de chaque station de métro de Pékin. Les ambassades de Belgique et de France ne signalent aucun danger particulier, mise à part la frontière entre la Chine et le Pakistan. Il ne s’agit toutefois pas d’une zone touristique.

Chinois Longmen Grottes

La plupart des touristes en Chine sont chinois (leur pays est tellement grand). A part dans les lieux hautement touristiques, de nombreux Chinois sont donc très curieux lorsqu’ils aperçoivent des occidentaux. Le fait d’être grand, blanc, ou noir te vaudra très certainement une multitude de selfies, avec chaque membre de la famille séparément. Je te conseille de faire alors preuve de patience et de jouer le jeu.

Chinois Datong

Les Chinois sont souvent critiqués pour le fait de cracher dans la rue et de se pousser les uns les autres. Sache que cela est tout simplement dû à leur éducation et que ce n’est nullement une marque de manque de respect à ton égard. Cela vaut vraiment la peine de passer outre ces manières désagréables, car les Chinois sont réellement gentils et accueillants. Malgré le fait que peu d’entre eux parlent anglais, c’est en Chine qu’il nous a été le plus aisé de communiquer avec les locaux et d’être hébergés gratuitement.

Quand partir en Chine ?

Le choix de la saison est très important, car les températures peuvent être parfois très élevées dans les grandes villes chinoises (ce qui favorise également le brouillard de pollution). La Chine est immense et le climat varie bien évidemment d’une région à une autre. Je te conseille toutefois de t’y rendre en octobre pour bénéficier d’un temps clément dans la majorité du pays.

Comment s’y rendre ?

La Chine compte de nombreux aéroports internationaux avec vols directs notamment vers l’Europe. C’est le cas par exemple de Pékin, Shanghai ou Hong Kong.

Il est possible de traverser la frontière terrestre entre la Chine et le Laos en prenant un bus entre Louang Namtha (Laos) et Jinghong (Chine). La Chine compte également trois poste-frontières avec le Viêtnam :

  • Hékou (Chine) – Lao Cai (Viêtnam),
  • DongXing (Chine)- Mong Cai (Viêtnam)
  • Youyi Guan (Chine) – Huu Nghi Quan (Viêtnam).

Si tu es dans le cadre d’un tour d’Asie et que tu voyages en avion, il peut être judicieux de visiter successivement la Chine et le Japon, les Philippines ou la Corée du Sud (vols directs bons marché).

Faut-il un visa ou des vaccins pour la Chine ?

Contrairement à de nombreux autres pays d’Asie, il n’est pas possible de faire une demande de visa en ligne pour la Chine. Il faudra donc te rendre à l’ambassade. Le visa est nécessaire sauf si tu restes uniquement à Hong Kong ou Macao pour une durée de moins de 90 jours. Le visa coûte 126 euros et est valable trois mois. Ton passeport devra disposer de deux pages vierges et être encore valable six mois après la demande de visa. Il faudra également présenter tes billets d’avion d’entrée et de sortie dans le pays. Les modalités pour obtenir le visa chinois sont nombreuses donc renseigne toi bien avant le départ.

En ce qui concerne les vaccins, rien d’obligatoire. Les vaccins conseillés par le Routard sont les suivants :

  • vaccins universels (DTCP, hépatite B) ;
  • hépatite A et typhoïde ;
  • rage ;
  • encéphalite japonaise

Quel itinéraire pour un premier voyage en Chine ?

Cet itinéraire est selon moi idéal pour un premier voyage en Chine. Il te permettra de t’acclimater « en douceur » à la culture et à la mentalité chinoise. Il s’agit en effet de la zone la plus touristique de la Chine, et les indications traduites en anglais sont donc plus nombreuses que dans le reste du pays. Cet itinéraire te permettra de visiter quelques grands classiques de la Chine. Je pense notamment à la cité interdite, la grande muraille, l’armée de terre cuite,…  Le tout sans faire de trop longs trajets et en voyageant principalement en train de manière simple. Si tu ne disposes pas de suffisamment de temps ou de budget, je te conseiller de laisser tomber l’étape à Hong Kong.

Jour 1 – 2 – 3 – 4 / Pékin et la grande muraille

Difficile d’imaginer meilleure entrée en matière pour découvrir l’architecture et la culture chinoise. Pékin est, en effet, l’une des villes les plus intéressantes que j’ai pu visiter dans le monde (comme Rome). Tu pourras visiter durant ces 4 jours :

  • Le parc Behai
  • La cité interdite
  • Le temple des Lamas, de Confucius et de la terre
  • La tour du tambour
  • Les hutongs
  • La grande muraille de Chine
  • Le palais d’été
  • Le palais du prince Gong

Jour 5 – 6 – 7/ Datong et alentours

A l’ouest de Pékin, tu pourras te lancer à la découverte de Datong et de ses environs. Durant tes trois jours sur place, tu visiteras :

  • La cité fortifiée de Datong
  • Le monastère suspendu Xuankong
  • Les grottes bouddhiques de Yungang
  • La pagode Sakyamuni

Jour 8 / Wutai Shan

Wutai Shan Shanxi Chine

Tu continueras ensuite ton voyage dans la province du Shanxi en te rendant un peu plus au sud, dans la vallée sacrée de Wutai Shan. Durant ta journée sur place, tu auras tout le loisir de te promener de temples en temples dans le village de Taihuai, au creux des montagnes.

Plus d’informations dans mon article consacré à la province chinoise du Shanxi.

Jour 9 / Pingyao

Pingyao Shanxi Chine

Tu termineras ton voyage dans la province du Shanxi de la plus belle des manières. La cité fortifiée de Pingyao offre en effet l’un des plus beaux centres historiques de toute la Chine. Tu passeras donc ta journée à t’émerveiller à l’intérieur des remparts.

Plus d’informations dans mon article consacré à la province chinoise du Shanxi.

Jour 10 – 11 – 12 / Xi’an et alentours

Après la province du Shanxi, voici venu le temps de la province du Shaanxi. Une seule lettre les sépare, mais tout est différent. Durant ces trois jours, tu exploreras :

  • La cité fortifiée de Xi’an
  • La grande armée de terre cuite de l’empereur Qin
  • Le mont Hua

Jour 13 / Grottes de Longmen

Première étape de ton périple dans la province du Henan : les grottes de Longmen. Si les grottes de Yungang t’ont impressionné, eh bien sache que celles de Longmen sont encore un niveau au-dessus ! Prépare-toi donc à en prendre plein les yeux.

Jour 14 / Monastère Shaolin de Dengfeng

Moines Shaolin Dengfeng Henan Chine

Inutile d’être un fan inconditionnel de kung-fu pour s’étonner de l’habileté avec laquelle les jeunes moines pratiquent cet art martial ancestral. Les démonstrations dans la salle principale sont tout bonnement incroyables et méritent une étape dans la province du Henan.

Plus d’informations dans mon article consacré à la province chinoise du Henan.

Jour 15 – 16 – 17 / Shanghai

Véritable mix entre modernité et tradition, Shanghai fait parties des villes incontournables de la Chine. Pour un aperçu global, je te recommande de te rendre aussi bien dans la vieille ville que dans le quartier des affaires Lujiazui.

Jour 18 – 19 – 20 – 21 / Hong Kong

Pour certains, Hong Kong n’est pas en Chine. Mais c’est bien lors de ton séjour en Chine que tu iras probablement visiter cette ville incroyable et unique au monde. Nombreuses sont les curiosités qui l’animent :

  • Le parc de Honk Kong
  • Le jardin Nan Lian
  • L’île de Cheung Chau
  • Le marché aux poissons Lei Yue Mun
  • Le pic Victoria
  • L’île de Lantau
  • Le couvent Chin Lin et temple Wong Tai Sin

Mes 10 conseils pour un voyage serein en Chine

A chaque pays ses spécificités, ses curiosités et ses coutumes. Ces petites choses du quotidien qui paraissent si anodines pour ses habitants, et qui participent pourtant au dépaysement du voyageur. Parce que la Chine ne fait pas exception à la règle, voici mes 10 conseils à respecter si tu visites le pays.

1) « Ton train en ligne tu réserveras »

Train Datong Chine

Le réseau de trains est très développé en Chine et tu utiliseras probablement régulièrement ce moyen de transport. Cependant, la plupart des gares chinoises ne comptent qu’un seul guichet anglophone. Pour éviter de perdre trop de temps et être certain d’avoir ton ticket, nous te recommandons de réserver ton billet de train à l’avance sur internet. Moyennant une commission (le prix de la tranquillité), tu pourras le réserver sur le site Trip.com.

2) « Des crachats tu ne t’offusqueras pas »

De nombreux Chinois ont pour habitude de cracher dans les lieux publics, ou dans certains bus ou restaurants locaux. Tu auras donc régulièrement droit à un fond sonore de raclements de gorge, qui t’accompagnera dans la plupart de tes visites. Le mieux sera alors de t’accoutumer au plus vite, car les Chinois ne sont pas prêts d’arrêter cette habitude tout droit venue de la médecine chinoise. Médecine qui recommande en effet de ne rien retenir à l’intérieur de soi (ce qui vaut donc également pour les pets et les rots). Te voilà prévenu !

3) « Pousser dans le métro tu devras »

Tu as certainement déjà observé des images de métros asiatiques bondés. Eh bien, sache que c’est ce qui t’attend en Chine si tu décides de prendre le métro en heure de pointe. La seule solution sera alors de pousser de manière suffisamment efficace pour ne pas être laissé sur le bord du quai. Ce qui explique la fâcheuse coutume des Chinois à ne pas laisser les gens sortir du métro avant d’y rentrer.

4) « Ton ami Google Traduction sera »

Ecriture Chinois

Voyager en Chine, c’est très régulièrement être confronté à des indications en caractère chinois qui ne seront pas traduites. Heureusement, l’application Google Traduction traduira instantanément les caractères chinois en utilisant l’appareil photo de ton téléphone. L’application peut être utilisée hors ligne, mais ne reconnaît que l’écriture dactylographiée (pas manuscrite).

5) « Ton plus beau sourire sur les selfies tu afficheras »

Comme expliqué ci-dessus, en Chine, la plupart des touristes sont chinois. Tu te feras dès lors très souvent arrêter (de manière plus ou moins polie) dans la rue. Impossible de décompter le nombre de fois où nous avons été pris en photo en compagnie des locaux, surtout en dehors des grandes villes. Prépare donc ton plus beau sourire, car tes zygomatiques vont être mis à rude épreuve.

6) « La gastronomie locale tu essaieras »

Restaurant Chinois Datong

En Belgique (et sans doute en France), les restaurants chinois ont très mauvaise réputation. Ils sont souvent associés à une nourriture bon marché, mais grasse et peu raffinée. Quelle ne fut pas donc notre surprise lorsque nous avons découvert la véritable gastronomie chinoise. Une cuisine variée, simple, originale, légère et pleine de saveurs. La cuisine chinoise ne se limite pas au canard laqué, aux dim sum ou à la fondue chinoise. Tu trouveras sans doute pas mal de plats bizarres sur place (comme la tête du canard). Mais je te rassure, les probabilités de manger du chien sont très faibles (cela ne se fait que dans une seule région de la Chine). Pour plus d’informations sur la gastronomie chinoise, je t’invite à consulter cet article de Voyages-Chine.com.

7) « Un bon budget pour les visites tu prévoiras »

La chine est en pays peu onéreux si on le compare avec la France ou la Belgique. Tu pourras en effet te loger, manger ou faire des courses sans faire exploser le porte-feuille. Ton budget le plus conséquent lors de ton voyage en Chine sera celui alloué aux visites touristiques. Nombreux sont en effet les sites de taille majeure ou classés à l’Unesco. Ce qui passe inévitablement par des prix d’entrée d’un montant considérable. Si tu es étudiant, n’oublie surtout pas ta carte, car elle t’accordera de précieuses réductions.

8) « A la vie locale tu t’intégreras »

Pékin Chinois Couchsurfing

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de premier abord, les Chinois sont curieux et très ouverts d’esprit. A titre d’exemple, c’est le pays dans le monde dans lequel nous avons le plus facilement logé chez l’habitant. Les Chinois sont en général très fiers de leur culture et de leur gastronomie et heureux de pouvoir les partager avec les non-initiés. D’un point de vue personnel, nous avons eu recours au site Couchsurfing (logement gratuit chez l’habitant), qui a énormément de succès en Chine.

9) « A Facebook tu renonceras (ou pas) »

Internet Chine

Facebook est censuré en Chine, au même titre que Twitter, Instagram, Tumblr, Snapchat ou WordPress.com. L’occasion idéale pour tenter de briser son addiction aux réseaux sociaux. Mais il se peut que la tentation soit trop forte ou que tu aies besoin des réseaux sociaux dans le cadre professionnel. Tu trouveras alors sur internet de nombreux VPN (souvent payants) qui t’y donneront accès. Durant mon séjour, j’avais utilisé Astrill, l’un des VPN les plus populaires.

10) « La bise tu ne feras pas »

On a déjà tous éprouvé cette situation gênante lors de laquelle on ne sait pas trop comment dire bonjour ou au revoir à une personne. Spécifiquement en France, où selon la région, il faudra faire une, deux, trois, voire quatre bises ! En Chine, c’est beaucoup plus simple, on ne fait jamais la bise à son interlocuteur. La plupart des Chinois sont, en effet, très pudiques dans la manière d’exprimer leurs sentiments et leur affection.

Laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *