Marché Bago Birmanie

Bago : un concentré de Birmanie à deux pas de Yangon

L’agitation de la splendide ville de Yangon te pèse et tu as besoin de prendre l’air ? Tu es à la recherche d’une étape entre Yangon et Hpa An pour éviter les heures interminables en minivan ? Ou tu n’as tout simplement pas vu assez de pagodes durant ton séjour en Birmanie (je ne te juge pas, mais faut être vraiment maso) ? Nombreuses sont les raisons qui pourraient te mener dans la petite ville birmane de Bago. Et je ne saurais te donner tort, car Bago comporte son petit lot de visites incontournables.

Pourquoi visiter Bago ?

Assister au repas matinal du monastère

Lors de ton séjour à Bago, ne manque pas l’occasion de te rendre au temple Kya Kha Wain Kyaung. Derrière ce nom à l’orthographe redoutable se cache en réalité l’un des plus grands monastères de Birmanie. Comme c’est le cas dans le monastère Amarapura de Mandalay, le principal attrait des lieux est d’être témoin de la vie des moines. En compagnie d’une multitude d’autres touristes, tu pourras donc assister aux chants, méditations, mais surtout au repas matinal. Malgré le sentiment de malaise qui peut être provoqué par certains touristes stupides, le cérémonial du déjeuner est intéressant et vaut vraiment le détour.

Monastère Kya Kha Wain Kyaung Bago Birmanie
Qui est le plus impatient ? Le moine qui fait la file pour manger, ou le touriste qui attend le moine qui fait la file pour manger ?

Temples, pagodes et bouddha couché

Comme toute ville Birmane qui se respecte, Bago comporte une bonne série d’édifices bouddhiques. N’ayant pas vraiment fait de recherches au préalable, j’ai laissé carte blanche au chauffeur du tuk-tuk. C’est ainsi que nous avons débuté notre visite par la pagode Mahazedi, édifiée en 1560. Celui-ci nous a ensuite dirigé vers le Bouddha Kyaik Pun. Un temple très particulier composé de quatre bouddhas assis dos à dos autour d’un pilier central. A titre personnel, c’est la première fois que je voyais des bouddhas bouder.

Pagode Mahazedi Pégou Birmanie
La pagode Mahazedi : un autre exemple de l’amour irrationnel des Birmans pour la dorure.
Bouddha Kyaik Pun Pégou Birmanie
Bouddha Kyaik Pun : quatre bouddhas pour le prix d’un !

Mais c’est également à Bago que se trouve la pagode Shwemawdaw. Si ce nom ne te dit rien, sache néanmoins qu’il s’agit de la plus grande pagode du pays. En effet, elle fait 114 mètres de long, soit 16 mètres de plus que la célèbre pagode Schwedagon de Yangon). Enfin, que serait la Birmanie sans ses innombrables bouddhas couchés ? A Bago, il s’agit du bouddha Naung Daw Gyi Mya Tha Lyaung (je te laisse le soin de la prononciation). Un bouddha couché en plein air d’une longueur de 76 mètres et construit en 2002.

Pagode Shwemawdaw Pégou Birmanie
Pagode Shwemawdaw : l’important dans la décoration, c’est de ne pas en faire trop.
Bouddha Naung Daw Gyi Mya Tha Lyaung Bago Birmanie
Bouddha Naung Daw Gyi Mya Tha Lyaung : la légende raconte que le bouddha restera couché jusqu’à ce que quelqu’un épele correctement son nom.

Faire coucou à un python

Pour conclure, Bago comporte aussi un temple un poil plus original que les autres. Il s’agit du temple du serpent, qui tire son nom du fait qu’il abrite un énorme python badass. Et pas n’importe quel python, puisque celui-ci aurait 125 ans et serait la réincarnation d’un ancien moine. Vu l’attitude de son gardien et les billets birmans autour de lui, ce python a néanmoins l’air d’avantage bling-bling que dangereux.

Temple Serpent Bago Birmanie
Temple du serpent : Une bêbête qui justifie la visite à elle-seule.

Comment visiter les sites de Bago ?

Voyage jusque Bago

La ville de Bago se situe à 70 km au nord-est de Yangon, 200 km au nord-ouest de Hpa-an, et 600 km au sud du lac Inle. Dès lors, à toi de choisir laquelle de ces trois principales options te convient le mieux pour voyager vers Bago :

  • Depuis ou vers le lac Inle : il s’agit de la route la plus longue (10 h de route), mais le trajet se fait souvent de nuit. A condition de mettre le budget, les shuttles ont des sièges plutôt confortables.
  • Aller retour depuis Yangon : des transports nombreux et un temps de trajet limité (moins de 2 h). La seule option envisageable si tu ne souhaites pas passer la nuit sur place.
  • Etape entre Yangon et Hpa-an (ou inversément) : Bago ne constitue pas un détour sur la route. Le trajet depuis Hpa An dure un peu moins de 5 h.

Pour ceux qui aiment perdre prendre leur temps, il existe aussi une ligne de train aussi lente que folklorique qui relie Yangon à Bago. Un conseil si tu ne veux pas être déçu, vois ça d’abord comme une expérience de la vie locale, plutôt que comme un moyen de locomotion performant. Les paysages et animaux croisés de part et d’autre des rails (et parfois sur les rails !) valent vraiment le coup d’oeil. Mention spéciale pour les ventilateurs intérieurs super efficaces et l’entretien des rails.

Train Bago Yangon Birmanie
J’adore visiter les lieux publics abandonnés et laissés à leur sort… Ho ben voilà notre train qui arrive !

Circuler sur place

Malgré son statut de capitale de la région, Bago est loin d’être une grande ville. L’ensemble des sites et curisosités peuvent donc être facilement visités à pieds, à vélo ou en tuk-tuk. Pour les voyageurs paresseux qui opteraient pour la troisième option, de nombreux tuk-tuk proposent dans la rue leurs services à la journée ou à la demi-journée.

Où loger dans la ville de Bago ?

Comme c’est souvent le cas dans les autres villes de Birmanie, Bago n’est clairement pas une destination idyllique du point de vue de ses hébergements. La plupart des adresses sont sans âme et bien trop chères si l’on compare aux pays voisins. Si tu optes pour un hôtel le long de la route principale, bats toi avec les autres clients négocie pour avoir une chambre située à l’arrière. Ayant été hébergé chez l’habitant, je n’ai aucune adresse à te recommander. Mais Agoda et Booking pourront sans doute te permettre de te faire ta propre étude de marché. Et si tu ne trouves pas ton bonheur, il te reste toujours la possibilité de faire l’aller-retour en une journée depuis Yangon.

Où et que manger à Bago ?

Je n’ai pas réellement identifié de spécialité culinaire spécifique à la ville de Bago. Un peu comme ailleurs, on retrouve les grands classiques que sont notamment les nouilles sautées, les nems, ou le buffet birman. Si tu veux te la jouer en mode hardcore local, sache que la ville de Bago héberge un marché d’artisanat local et d’alimentation. Si les artères boueuses (en saison des pluies) et l’odeur mortelle persistante de poisson séché ne te fait pas perdre ton appétit, c’est ici que tu trouveras les meilleurs prix pour te restaurer. Pour être franc, tu ressortiras certainement de ce marché avec davantage de photos que de denrées alimentaires.

Marché Bago Birmanie
Amis inconditionnels de la street food, voici votre nouveau défi !

En savoir plus

Autres activités à Bago

En plus des sites touristiques présentés dans mon article, il existe encore d’autres curiosités si tu souhaites passer davantage de temps à Bago. Cet article de Gala Tourist en recensent quelques unes. Afin de te faciliter la vie, je les ai cartographiées sur la carte ci-dessous (j’y ai également inclus mes visites).

Autres articles sur Bago

Envie d’en savoir plus ou de voir davantage de photos des sites de Bago ? Voici ma sélection d’articles francophones sur cette destination :

Adrien Grégoire

Juriste passionné de voyages, j'établis mes itinéraires au fil de mes envies, sans fil rouge, ni d’aucune autre couleur. Adepte du voyage en couple et du logement chez l'habitant, le voyage est avant tout pour moi une façon de partir à la découverte de l'autre.

Après quelques voyages et un tour du monde de treize mois entre l'Asie, l'Océanie et les Amériques, j'ai souhaité te faire part de notre expérience et te communiquer notre passion commune du voyage en sac à dos.

View stories

Un petit commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *